En général, y’a 3 sortes de gens qui t’aiment.

Y’a ceux qui t’aiment, mais de loin, ou quand ça va bien. C’est les premiers à se vanter qu’ils te connaissent quand tu fais de bon coups, mais y disparaissent aussi assurément que des coquerelles à la lumière d’une flashlight quand tu encaisses les coups de la vie.

À l’opposé, y’a ceux qui t’aiment trop, à qui tu peux pas vraiment te confier parce qu’ils vont s’inquiéter et prendre tes problèmes pour les ajouter sur leurs épaules déjà largement voûtées.  Dans ce cas-ci, c’est toi qui disparais, telle une femme trop occupée, le temps d’aller mieux. Tu ne veux pas leur imposer ça. Y sont souvent fragiles, les gens qui t’aiment trop.

Pis y’a les gens qui t’aiment pour vrai. Sont pas nombreux ceux-là. C’est eux qui te ramassent dans les pires situations pis tu déambules chez eux tel un zombie privé de cerveau humain pendant que le temps passe pas assez vite à ton goût.  Tu deviens comme une maniaco-dépressive du moral: tu dis une joke pis tu la trouves drôle à un moment et la seconde d’après, t’as les yeux pleins d’eau ou tu lâches une phrase ben négative. Pis ça, c’est dur pour les gens qui t’aiment pour vrai de gérer ça. Parce qu’après un certain temps, eux autres, y veulent que t’ailles mieux. Faut que tu ailles mieux. Pour toi, et pour eux.

Parce que vu qui t’aiment pis qui sont pas habitués de te voir comme ça, ça leur fait de la peine parce qu’ y veulent juste que tu sois heureuse. Pis aussi parce qu’ils ont leur vie et leurs problèmes, même si y t’aiment pour vrai. Pis parce que c’est pénible quelqu’un de négatif. Pis le problème quand tu es dans la trentaine c’est que les gens qui t’aiment pour vrai, en général, y sont en couple pis y’ont bien souvent des enfants. Faque tu les laisses à leur vie après un moment quand tu constates que bien que le temps ait passé, tu ne vas pas mieux. Parce que tu te sens coupable de pas feeler mieux pis de scrapper le bonheur du monde avec ta face longue pis ton humeur réfrigérante taillée en dents de scie.

Tu le fais pour eux. Parce que tu le sais que ces gens-là, ben y t’aiment pour vrai. Pis y méritent mieux que cette version de toi.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire